GIEE Cultivons la biodiversité pour améliorer les performances

8 avril 2020

Collectif de producteurs souhaitant favoriser la biodiversité fonctionnelle (sauvage et cultivée) sur leurs fermes, en améliorant compétences et aménagements

GIEE : Groupement d’intérêt économique et environnemental

Durée de l’engagement des producteurs : 3 ans
Une dizaine de producteurs impliqués

Le groupe souhaite avancer dans l’évolution de ses pratiques vers une meilleure gestion de la biodiversité (naturelle et cultivée) pour éviter les traitements. Il s’agira donc de faire un atout de la biodiversité selon 3 grands axes :

1. Biodiversité génétique : diversité des variétés cultivées et associations de cultures
2. Biodiversité du milieu : amélioration de la qualité du milieu de vie pour les auxiliaires (haies, bandes fleuries ou enherbées, arbres…)
3. Biodiversité des rotations et des sols : densification (spatiale et/ou temporelle) des cultures grâce aux engrais verts pour casser les rotations par l’intégration d’espèces non-cultivées et améliorer la gestion de sa fertilité et de la couverture du sol par la mise en place d’engrais vert permanents

En 2019, interventions d’experts sur :
 Savoir identifier les insectes auxiliaires
 Pouvoir accueillir la biodiversité sur sa ferme grâce à des aménagements