Pourquoi utiliser des plantes messicoles pour protéger la ressource en eau ?

Ces plantes ont un rôle très important en termes de biodiversité des agrosystèmes et des écosystèmes en général, et leur maintien peut avoir un impact direct sur la préservation de nos ressources en eau. Chacun.e peut y contribuer.

Dans le cadre du projet mené par le Plan National d’Action en faveur des messicoles et de l’appel à projet « Initiative Biodiversité » de l’Agence de l’eau, Le Conservatoire Botanique National Alpin, Bio de Provence et le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Alpes de Provence organisent 2 journées d’échanges et d’informations autour des plantes messicoles.

Particuliers ou professionnels, vous êtes conviés de 9:30 à 15:30 les :

- Mardi 4 juin à St Michel L’Observatoire (salle polyvalente)

- Jeudi 13 juin à Banon (salle de la médiathèque)

Une expérimentation menée avec des agriculteurs sur le bassin versant du Largue et de La Laye sera présentée dans le cadre d’un programme soutenu par l’Agence de l’Eau Rhône -Méditerranée Corse sur les années 2018 et 2019.

La matinée se passera en salle avec la présentation des messicoles et des expérimentations, et du contexte local des ressources en eau par une technicienne du Parc Naturel Régional du Luberon.

Après un repas partagé, le début de l’après-midi se déroulera chez un agriculteur de la commune partenaire du projet.

L’objectif est d’échanger, de répondre aux questionnements en tant que professionnels ou particuliers, de réfléchir collectivement quelles mesures et actions pourraient être mises en place dans l’avenir pour agir dans un soucis de durabilité de nos ressources...

Retrouvez le programme complet :

PDF - 197.6 ko