EMERGENCE D’UN COLLECTIF AUTOUR DES SEMENCES PAYSANNES

Faisons germer les graines d’un collectif de paysans/sélectionneurs et co-traçons le sillon de l’agro écologie maralpine

Animé par Agribio 06, le GIEE en phase d’émergence FAISONS GERMER LES GRAINES D’UN COLLECTIF DE PAYSANS/SELECTIONNEURS ET CO-TRAÇONS LE SILLON DE L’AGROECOLOGIE MARALPINE, rassemble 5 maraichers maralpins autour d’un même objectif commun : se réapproprier des pratiques associées aux semences paysannes ; semences qui répondent au terroir et à la main de l’homme qui le travaille, ainsi qu’aux changements climatiques.

Les maraichers qui constituent à ce jour le collectif, pratiquent déjà la sélection et la multiplication de quelques variétés sur leur ferme. La phase d’émergence vise à :

  • consolider ce collectif
  • mettre en place une dynamique d’échange
  • et éventuellement ouvrir le projet à d’autres agriculteurs intérressés. Ce projet n’est pas forcément limité aux semences potagères, ainsi des éleveurs souhaitant travailler sur les semences fourragères peuvent tout à fait rejoindre le projet.
  • définir, valider et rédiger un projet agroécologique commun pour déposer une demande de reconnaissance auprès de la DRAFF PACA en tant que Groupement d’intérêt économique et Environnemental fin 2021.

L’émergence sera accompagnée par la Maison de Semences Paysannes Maralpines qui appartient au réseau [Semences paysannes] et pourra nous faire bénéficier d’un appui technique, mais aussi règlentaire/thématique.

CONTEXTE :

Les agriculteurs du « noyau dur » ont été amenés à se rencontrer au sein de la Maison des Semences Paysannes maralpines (MSPM), qui a vu le jour en 2018, sous l’initiative de citoyens et l’appui de l’ONG SOL.

La Maison de Semences Paysannes maralpines rassemble des agriculteurs, jardiniers, chercheurs, cuisiniers et « mangeurs » qui ambitionnent de retrouver des variétés locales, les reproduire, les conserver et les échanger ; en se réappropriant les savoir-faire associés. Ses actions sont la veille juridique, des activités de sensibilisation grand public, des temps de rencontres entre réseaux de semences paysannes et à terme, des actions de prospection et de collecte de variétés de semences maralpines.

Agribio Alpes-Maritimes soutient cette initiative et propose 2 à 3 formations par an depuis 2018, adaptés aux besoins des acteurs de la Maison des Semences Paysannes maralpine. L’association avait déjà travaillé sur cette thématique de 2011 à 2014 via le projet Alcotra « un réseau pour la biodiversité transfrontalière » qui a permis de retrouver des variétés locales dont certaines sont conservées maintenant au sein du Groupement de Recherche en Agriculture Biologique (GRAB)

Certains agriculteurs, adhérant à Agribio Alpes-Maritimes, prenant part aux formations axées sur les semences et suivant les actions de la Maison des Semences Paysannes, ont sollicité l’association début 2020 pour accompagner la dynamique collective émergente. Si l’engouement des agriculteurs sur la thématique est
indéniable (une trentaine d’agriculteurs sont entrés contact avec la MSPM, depuis ses débuts), le « noyau fondateur » du pré-GIEE désire une plus forte dynamique entre agriculteurs et de l’accompagnement sur le terrain pour concrétiser l’ambition des actions de la Maison des Semences Paysannes Maralpines.

OBJECTIFS DE PERFORMANCE ECONOMIQUE, ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE
ENVIRONNEMENTALE DE LA THEMATIQUE

PROGRAMME 2021 :

Animatrice du collectif : Mélanie DESGRANGES . agribio06.melanie@bio-provence.org